09.11.2022 - LANXESS Deutschland GmbH

LANXESS avec un bon troisième trimestre 2022

Répercussion réussie de la hausse des prix des matières premières et de l'énergie

Dans un environnement difficile marqué par une hausse continue des coûts de l'énergie et des matières premières, l'entreprise de chimie de spécialités LANXESS a enregistré de bons résultats au troisième trimestre 2022 : le chiffre d'affaires a augmenté de 38,2 %, passant de 1,581 milliard d'euros au trimestre précédent à 2,185 milliards d'euros. L'EBITDA pré-exceptionnel a atteint 240 millions d'euros, soit une croissance de 4,8 % par rapport au chiffre de 229 millions d'euros de l'année précédente.

Outre les activités liées aux additifs, l'évolution du segment de la protection des consommateurs, que le groupe a stratégiquement développé au cours des dernières années, a été particulièrement positive. L'activité Microbial Control, acquise auprès de la société américaine International Flavors & Fragrances (IFF) au 1er juillet 2022, a déjà largement contribué aux bons résultats du segment, de même que les activités d'Emerald Kalama Chemical acquises en 2021. LANXESS a répercuté la nouvelle hausse des coûts de l'énergie et des matières premières par une augmentation des prix de vente. Les taux de change ont également eu un effet positif sur les bénéfices de tous les segments, tandis que la demande s'est affaiblie dans certains secteurs clients comme la construction. La marge EBITDA pré-exceptionnelle a diminué à 11,0 pour cent au troisième trimestre, contre 14,5 pour cent au trimestre précédent.

"Ces bons chiffres montrent que notre stratégie nous mène dans la bonne direction. En période de turbulences, nous sommes beaucoup plus stables qu'auparavant grâce à notre concentration sur les produits chimiques de spécialité moins cycliques. Au milieu de l'année, nous avons à nouveau renforcé notre segment Consumer Protection en rachetant l'activité Microbial Control à IFF, ce qui a déjà porté ses fruits au cours du dernier trimestre ", a déclaré Matthias Zachert, président du directoire de LANXESS AG. " Cependant, nous avons déjà constaté un fléchissement de la demande dans certains domaines et une baisse globale du volume vendu. Au quatrième trimestre, le vent contraire soufflera encore plus fort en raison de nouvelles hausses des prix de l'énergie et de la menace de récession."

LANXESS a précisé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2022. Le Groupe s'attend à un résultat net compris entre 900 et 950 millions d'euros, qui serait ainsi bien supérieur au niveau ajusté de l'année précédente, soit 815 millions d'euros. Auparavant, le groupe prévoyait un EBITDA avant éléments exceptionnels compris entre 900 millions et 1 milliard d'euros.

Le résultat net des activités poursuivies s'est élevé à 84 millions d'euros au troisième trimestre, contre 40 millions d'euros l'année précédente.

Segments : Des ventes tirées par la hausse des prix de vente

Grâce à la répercussion de la hausse des prix des matières premières, le segment des intermédiaires avancés a réalisé des prix de vente plus élevés et donc un chiffre d'affaires plus important au troisième trimestre 2022. Ce dernier a augmenté de 30,5 %, passant de 492 millions d'euros à 642 millions d'euros. Les variations des taux de change ont également eu un effet positif sur les ventes. L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) du secteur, avant éléments exceptionnels, a atteint 65 millions d'euros, soit 18,8 % de moins que les 80 millions d'euros de l'année précédente. Le Groupe a entièrement répercuté la forte hausse des prix des matières premières sur les clients. La hausse massive des prix de l'énergie, notamment en Allemagne, n'a pas pu être répercutée dans son intégralité. En outre, la baisse des volumes de vente due à l'affaiblissement de la demande et l'augmentation des frais de transport ont eu un impact négatif sur le résultat. La marge EBITDA pré-exceptionnelle a diminué à 10,1 %, contre 16,3 % au trimestre précédent.

Le segment des additifs spéciaux a bénéficié de la hausse des prix de vente, LANXESS ayant pu répercuter intégralement l'augmentation des coûts des matières premières et de l'énergie. Les variations des taux de change ont également eu un effet positif, tandis que le volume vendu était légèrement inférieur au bon niveau de l'année précédente. Au troisième trimestre 2022, le chiffre d'affaires a augmenté de 30,9 %, passant de 605 à 792 millions d'euros. L'EBITDA pré exceptionnel a augmenté de 18,6 %, passant de 102 millions d'euros l'année précédente à 121 millions d'euros. La marge EBITDA pré-exceptionnelle a atteint 15,3 %, contre 16,9 % l'année précédente.

Le chiffre d'affaires et le résultat du segment Protection des consommateurs ont connu une évolution particulièrement positive au cours du troisième trimestre 2022. Les activités nouvellement acquises d'IFF Microbial Control ainsi que d'Emerald Kalama Chemical ont apporté une contribution significative. Les ventes ont augmenté de 60,7 % pour atteindre 662 millions d'euros, contre 412 millions d'euros l'année précédente. L'EBITDA pré exceptionnel du segment s'est élevé à 110 millions d'euros, soit 66,7 % de plus que les 66 millions d'euros de l'année précédente. La marge EBITDA pré-exceptionnelle a atteint 16,6 %, contre 16,0 % l'année précédente.

Note: Cet article a été traduit à l'aide d'un système informatique sans intervention humaine. LUMITOS propose ces traductions automatiques pour présenter un plus large éventail d'actualités. Comme cet article a été traduit avec traduction automatique, il est possible qu'il contienne des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. L'article original dans Anglais peut être trouvé ici.

Faits, contextes, dossiers
  • Lanxess
  • rapports trimestriels
Plus sur Lanxess