Granulométrie in-line et on-line de suspensions et émulsions fortement concentrées

Granulométrie par extinction ultrasonique en temps réel, de <0.1 – 3 000 µm

Sonde ultrasonique de l’OPUS pour la granulométrie in/on-line de suspensions et émulsions fortement concentrées | <0.1 µm à 3 000 µm

Sonde ultrasonique de l’OPUS pour la granulométrie in/on-line de suspensions et émulsions fortement concentrées | <0.1 µm à 3 000 µm

Sonde ultrasonique de l’OPUS pour la granulométrie in/on-line de suspensions et émulsions fortement concentrées | <0.1 µm à 3 000 µm

OPUS/AF avec sa bride d’adaptation immergée dans un réacteur ou une canalisation (ø >DN200). Permet de contrôler les changements de taille et de concentration en temps réel

OPUS/AF avec sa bride d’adaptation immergée dans un réacteur ou une canalisation (ø >DN200). Permet de contrôler les changements de taille et de concentration en temps réel

Les dispersions liquides avec une forte concentration en particules solides ou en gouttelettes, souvent opaques, sont typiquement rencontrées dans de nombreux procédés industriels. Pour les analyseurs optiques, l’échantillonnage d’une faible portion du produit combiné à une dilution est indispensable. Ces opérations nécessitent un travail de préparation de l’échantillon et peuvent aussi modifier l’état original de la dispersion.  

Pour les applications dont les concentrations typiques varient entre 5 et 50 % du volume, l’Extinction Ultrasonique procure des performances remarquables pour la granulométrie de suspensions et d’émulsions. Même des produits s’apparentant à des pâtes, avec des concentrations jusqu’à 70 % du volume, peuvent être analysés.

A place d’ondes électromagnétiques, l’extinction ultrasonique utilise des ondes sonores de faible énergie. Ces ondes sont injectées dans l’échantillon et le traverse sur une épaisseur donnée. Les ondes sonores sont alors partiellement absorbées et diffusées en fonction de la taille et du nombre de particules ou de gouttelettes. L’énergie sonore qui a pu traverser librement l’échantillon est ensuite détectée par un système à base de piézoélectrique. La différence entre l’énergie injectée et l’énergie récupérée est le principe de base de l’extinction ultrasonique et est appliquée avec 31 fréquences. L’atténuation de chaque fréquence permet de remonter à la distribution de taille mais aussi à la concentration volumique en solides ou en gouttelettes.  

L’utilisation du son plutôt que de la lumière rend l’extinction ultrasonique indépendante du degré de transparence de l’émulsion ou de la suspension. Ainsi, des échantillons totalement opaques comme des gouttelettes d’eau dans du pétrole brut, des boues minérales ou des particules de charbon peuvent être analysés. De plus, les produits instables, qui n’autorisent aucunes dilutions ou aucuns échantillonnages sous peinent destruction, font partie des applications standards.  

L’extinction ultrasonique permet une conception de sonde de mesure robuste et compacte, parfaitement adaptée aux conditions industrielles. La sonde de l’OPUS supporte des températures jusqu’à 120°C, des pressions jusqu’à 40 bars et des valeurs de pH sur toute la gamme. Elle est aussi résistante aux milieux abrasifs et corrosifs. Une version ATEX est disponible pour les atmosphères dangereuses.

L’OPUS s’adapte facilement à différents types de containers ou de canalisations grâce à sa bride de fixation de 100 mm. Pour des canalisations plus petites ou des conduites de dérivation, des adaptateurs à façon peuvent être fourni : par exemple, le flow-through (FT) ou le bypass (BP). Le détecteur pour être quant à lui placé dans un rack. 

Le logiciel d ‘évaluation et de contrôle utilise des méthodes performantes et intuitives qui permettent de calculer toutes les valeurs pertinentes et caractéristiques de la distribution de taille. L’OPUS est totalement conforme aux exigences des normes FDA et 21 CFR Rule 11. L’intégration dans des procédés industriels est supporté par TCP/IP, Profibus, Modbus, ou des signaux PLC digitaux ou analogiques.  

L’OPUS est installé avec succès depuis des années dans des opérations de suivi de cristallisation, de broyage ou d’homogénéisation, prouvant ainsi les multiples possibilités de l’extinction ultrasonique. Grâce à ces nombreuses applications, l’OPUS révèle constamment de nouveaux horizons, pas seulement en production mais aussi dans des usines pilotes ou des montages en laboratoire

Demandez des renseignements maintenant ou téléchargez notre brochure.


Sujets:
Plus sur Sympatec
Votre navigateur n'est pas à jour. Certaines fonctions de Chemie.DE ne sont pas prises en charge par Microsoft Internet Explorer 6.0.