19.10.2022 - POSTECH - Pohang University of Science and Technology

Des gaz d'aciérie transformés en bioplastique

Une équipe de recherche conjointe Corée-Espagne met au point une méthode de production de masse d'acide itaconique à l'aide d'enzymes artificielles

Grâce à la livraison de repas, il est facile de déguster des plats délicieux en un clin d'œil. Cependant, les déchets plastiques issus des livraisons de nourriture polluent rapidement l'environnement et menacent notre avenir. Une alternative qui a émergé est le bioplastique, également appelé plastique biodégradable. Le bioplastique, qui utilise des matières premières écologiques, émet moins de polluants pendant le processus de production et possède des propriétés de décomposition naturelle. Récemment, une équipe de recherche conjointe Corée-Espagne a recréé du bioplastique à partir de sous-produits gaspillés issus de la fermentation gazeuse des aciéries.

Grâce à une recherche conjointe avec le Centre de recherche en génomique agricole (CRAG) d'Espagne, une équipe de recherche dirigée par le professeur Gyoo Yeol Jung, les candidats au doctorat Dae-yeol Ye et Jo Hyun Moon, et le Dr Myung Hyun Noh du département de génie chimique de POSTECH a mis au point une technologie permettant de générer des enzymes artificielles à partir de E. coli. La recherche conjointe a ensuite permis de produire en masse de l'acide itaconique, une matière première pour les bioplastiques, à partir d'acide acétique dans E. coli.

Reconnue pour son importance, cette étude a récemment été publiée dans la section "Editor's Highlights" de la revue universitaire internationale Nature Communications.

L'acide itaconique produit par des champignons dotés d'organites à membrane fermée est utilisé comme matière première pour divers plastiques, ainsi que pour des cosmétiques et des agents antibactériens. Bien que la valeur de son marché mondial soit estimée à environ 130 milliards KRW (91 millions USD) cette année, sa production et son utilisation ont été limitées en raison de la complexité du processus de production et du coût élevé de la production.

C'est pourquoi des études sont activement menées pour produire de l'acide itaconique avec des micro-organismes industriels tels que E. coli. Bien que E. coli puisse être produit à l'aide de matières premières peu coûteuses et qu'il soit facile à cultiver, des matières premières ou des procédés supplémentaires étaient nécessaires pour produire de l'acide itaconique, car il ne possède pas d'organites fermés par une membrane.

En utilisant la biosynthèse, l'équipe de recherche conjointe a mis au point une enzyme artificielle pour permettre à E. coli de produire directement de l'acide itaconique sans organites fermés par une membrane. Les résultats de la recherche ont montré que l'enzyme nouvellement développée peut être utilisée dans E. col i pour produire de l'acide itaconique. Grâce à cette technologie, il est désormais possible de construire une usine cellulaire microbienne capable de produire facilement de l'acide itaconique à partir de matières premières variées et bon marché.

Ce résultat de recherche est évalué comme une technologie originale clé pour la production d'acide itaconique à partir de sous-produits de la fermentation gazeuse des aciéries, d'algues marines, ainsi que de sous-produits de l'agriculture et de la pêche tels que la biomasse lignocellulosique. En remplaçant la matière première issue de la pétrochimie par de l'acide itaconique biosynthétisé, la nouvelle technologie devrait contribuer à une société neutre en carbone et à une expansion significative du marché de l'acide itaconique.

Note: Cet article a été traduit à l'aide d'un système informatique sans intervention humaine. LUMITOS propose ces traductions automatiques pour présenter un plus large éventail d'actualités. Comme cet article a été traduit avec traduction automatique, il est possible qu'il contienne des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. L'article original dans Anglais peut être trouvé ici.

POSTECH - Pohang University of Science and Technology

Recommander les actualités PDF / Imprimer article

Partager

Faits, contextes, dossiers
  • bioplastiques
  • matériaux biodégradables
  • fermentation gazeuse
  • enzymes artificielles
  • Escherichia coli
  • acides acétiques
  • acide itaconique
  • biosynthèse
  • fermentation
Plus sur POSTECH
  • Actualités

    Contrôle précis des réactions catalytiques

    Diverses réactions chimiques se produisent les unes après les autres dans les cellules, et la vie est maintenue car chaque étape de la réaction est régulée sans erreur. Récemment, une équipe de recherche coréenne a mis au point un système à double catalyseur qui peut contrôler avec précisio ... en savoir plus

    Un catalyseur à double couche génère plus d'hydrogène

    Le pain au beurre Ang, fabriqué en superposant du beurre et de la pâte à tartiner aux haricots rouges, crée une nouvelle saveur en combinant la douceur du beurre et celle des haricots rouges. Les catalyseurs générateurs d'hydrogène peuvent également créer des effets synergiques lorsque diff ... en savoir plus