28.04.2022 - BASF SE

BASF va réduire ses activités en Russie et au Belarus

Sauf pour les entreprises qui soutiennent la production alimentaire

Comme annoncé le 3 mars 2022, BASF n'a pas mené de nouvelles activités en Russie et en Biélorussie, compte tenu de la guerre d'agression contre l'Ukraine ordonnée par le gouvernement russe. BASF condamne fermement l'attaque russe contre l'Ukraine et la violence contre la population civile.

Le conseil d'administration de BASF SE a maintenant décidé de mettre fin aux activités commerciales restantes de la société en Russie et en Biélorussie d'ici le début du mois de juillet 2022. Les activités de soutien à la production alimentaire ne sont pas concernées par cette décision, car la guerre risque de déclencher une crise alimentaire mondiale. Cette décision est motivée par les récents développements de la guerre et du droit international, y compris le cinquième paquet de sanctions de l'UE.

Actuellement, 684 employés travaillent pour BASF en Russie et au Belarus. L'entreprise a décidé de continuer à soutenir ses employés dans les deux pays jusqu'à la fin de 2022. Des plans détaillés pour une cessation ordonnée des activités de BASF en Russie et au Belarus sont en cours d'élaboration. En 2021, la Russie et la Biélorussie représentaient environ 1 % des ventes totales du groupe BASF.

Note: Cet article a été traduit à l'aide d'un système informatique sans intervention humaine. LUMITOS propose ces traductions automatiques pour présenter un plus large éventail d'actualités. Comme cet article a été traduit avec traduction automatique, il est possible qu'il contienne des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. L'article original dans Anglais peut être trouvé ici.

Plus sur BASF